United Seas, le local

United Seas ouvre un local à Port Medoc, en Gironde

Le Local United Seas a pour vocation d'être un lieu de rencontres et de convivialité autour des valeurs qui nous rassemblent. Lieu d'échanges autour de nos projets en cours et a venir. Tout projet est mené par des commissions, constituées de membres, proposées au CA et contrôlées par celui-ci. Seul le conseil d'administration mensuel est habilité à débloquer les fonds et le matériel nécessaire. L'ensemble des bénéfices est investi dans la gestion et les projets de l'association United Seas mais l'assemblée générale annuelle peut décider de soutenir financièrement des causes qu'elle estime justes.


Le local United Seas est aussi un espace de consommation qui propose des boissons artisanales (inutile de demander un coca ...) de la petite restauration en privilégiant le local et le fait-maison, une boutique de produits locaux et artisanaux.
Dans tous les cas, dans la plus stricte application de l'article 1655 du Code général des impôts :
• seuls les adhérents de l'association sont admis à consommer ;
• l'exploitation ne possède pas un caractère commercial ;
• il est exclusivement servi les types de boissons suivants : celles sans alcool, du vin, de la bière, du cidre, du poiré, de l'hydromel et des vins doux naturels bénéficiant du régime fiscal des vins. Les boissons alcoolisées sont interdites aux adhérents mineurs.

Mais sa première vocation est de construire un lieu de convivialité à travers des activités, des initiatives en partenariat avec les habitants, les marins, les associations, artistes et professionnels locaux, pour favoriser rencontres, échanges, solidarité et animations.

 

Lien vers le règlement interieur du local

Recyclage de coques de bateaux

Depuis septembre 2018, United Seas se lance dans le recyclage des coques de bateaux. 

 

20181120 120243 1 

 

Tranchés dans la largeur, les coques sont transformées en mobilier de jardin :

  • Salons, sofas et bain de soleil,
  • Abris de jardins
  • Banques et comptoirs
  • cuisine d'été

Ces différentes créations aux superbes design seront exposées à partir de Janvier à Port Medoc, ainsi qu'en dépot vente cet été dans les clubs de plages de la côte Atlantique.

Vous disposez d'un peu de temps ? Souhaitez passer quelques semaines en bord de mer ? Venez nous aider ! Nous accueillons toutes les bonnes volontés et proposons en échange de quelques heures de bénévolat : gite, couvert et bonne ambiance !

Tout renseignements a Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le projet M.E.R.

Okeanides*. Le projet M.E.R.

Montrer - Eduquer - Ramasser

Montrer les continents de plastiques, montrer à quoi ressemblent nos plages après une tempête, les tonnes de déchets que charient les fleuves après une crue, ce que filtrent les moules, ce qui tue les tortues ... Montrer pour faire prendre consciences de l'urgence de réagir.

Eduquer le public aux alternatives, aux gestes quotidiens qu'il nous faut maintenant éviter.

Ramasser nos déchets : Beaucoup d'associations et communes du littoral organisent déjà des collectes de déchets, nous souhaitons les encourager et y associer les communes riveraines de fleuves et de rivières qui sont indispensables pour obtenir des résultats a moyen terme.

Deux journées par an, les premiers samedi de juin et d'octobre, nous allons organiser une grande fête nationale de la mer, des fleuves et des rivières : Les Okeanides*. 

Deux journées qui mobiliseront des millions de participants  (écoliers, associations environnementale, écoles de plongée, collectivités, entreprises, bénévoles, riverains ...)  dans des centaines de villes autour d'une collecte géante de déchets le long des berges, sur les plages, et les haut fonds et qui se termineront en soirée par un apéro-concert ...

 Les okeanides collectent des déchets pour préserver les mers et océans ... Les déchets seront valorisés pour financer des projets de recherche ou de collecte à l'année. Nous souhaitons une grande mobilisation médiatique !

*Filles d'Océan et de Téthys, les okeanides sont des nymphes aquatiques, au nombre de 3000 elles sont les gardiennes des lacs, fleuves, ruisseaux et des fonds marins ...

Réalisation de films pédagogiques

Nous réalisons 4 courts métrages de 90 secondes qui montrent le chemin parcouru par 4 détritus :

  •  Vous voulez du poisson fumé ?

Un mégot de cigarette jeté négligemment d'un bateau sera avalé par une daurade ... En tournage

  • L'Odyssee du coton tige

Un coton tige jeté dans la cuvette des toilettes voyagera de Lyon à La Mediterrannée en passant par le tout à l'égout, la station d'épuration par grosse pluie, le Rhône et la mer ... Au montage

  • J'aime la moule ...

La  blondasse (décolorée au curry), la cochone (oignons lardons) ou la simple marinière ... Toutes les bonnes recettes de moules ont un ingredient en commun : Le plastique ! 

  • Vous trouvez ca normal ?

Un emballage de spéculos posé sur une table de café, entre dans un égout, fini dans le port après l'orage. Image finale sur une plage en snorkeling ! Presque fini, à voir ici 

Sorties pédagogiques été 2018

Nous avons consacré la saison 2018 au Var et aux Alpes Maritimes.

De Avril à septembre 2018, 70 sorties en mer ont permis a près de 500 personnes de recevoir un message d'alerte au coeur du magnifique plan d'eau de la Riviera. Beaucoup d'Americains, d'Anglais, de Hollandais, et même de Roumains ont découvert les trésors que nous offre la mer, ses sublimes paysages et en ont compris les enjeux au cours d'une journée de partage et d'exploration.

Nous avons tourné des films que nous diffusons sur notre page facebook, et sommes en train d'en monter les derniers ...

En 2015 la diffusion du film réalisé par Laurent Lombard  sur Facebook a suscité une vive polémique. Prise lors d'une plongée sous-marine derrière les bouées délimitant la zone de baignade, on découvre que la Méditerranée est une véritable poubelle envahie de déchets de toutes sortes. Selon l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer, ces macro-déchets mettent entre 100 et 500 ans à se détériorer.

Quelques jours après la diffusion de cette vidéo alarmante visionnée plus de 2 800 000 fois, la Mairie de Cannes a réagit et demandé à une entreprise privée d'entretenir les fonds marins cannois. Le but était d'éviter la polémique à quelques jours du début du Festival international du film.

Nous souhaitons ainsi continuer son oeuvre, et contraindre les autres mairies à en faire de même ... Elles en ont, non seulement la compétence territoriale mais aussi les retombées financière touristique.