Le projet M.E.R.

Quelles solutions pour se débarasser du plastique en mer ?

Voici quelques pistes qui s'adressent aux politiques et industriels :

  • Imposer aux industriels une limite de taille d'emballage (un emballage pourrait par exemple ne pas dépasser un certain pourcentage du volume du produit vendu). Es-ce bien rationnel d'utiliser un emballage de 25cm x 20cm pour une simple clefs USB de seulement 3cm ? Outre la dimminution conséquente des besoins en matières plastiques, une loi allant dans ce sens permettrait de réduire de facon drastique les émissions de CO2 par le simple gain de place dans le transport des marchandises (moins de camions sur les routes, moins de containeurs en mer ...), même les magasins gagneraient en surface de vente !
  • Valoriser et encourager la vente en vrac. Céréales, sel, sucre, toute l'épicerie sêche peut se vendre en vrac. Si les prix encourageaient le consommateur, ses habitudes changeraient très vite !
  • Des alternatives aux plastiques existent dans tous les secteurs et des progrès sont en cours. Je citerai seulement l'exemple des cotons tiges, où le ligislateur à imposer le changement de la tige en plastique par une tige en carton toute aussi efficace (vous trouverez dans ce blog un article lui étant dédié ...).

Ces solutions entre autre permettent de réduire la pollution à la source. Malheureusement les enjeux économiques sont tels que dans notre société mercantile et dirigée par les lobbys il sera bien trop tard lorsque ces mesures entreront en vigueur ... UNITED SEAS ORAGNISATION soutiendra toutes les initiatives, signera et partagera toutes les pétitions qui iront dans ce sens mais ne sera pas à l'initiatives des ces actions.

Nous préférons nous concentrer sur une solution que nous allons fédérer :

Okeanides*. Le projet M.E.R.

Montrer - Eduquer - Ramasser

Montrer les continents de plastiques, montrer à quoi ressemblent nos plages après une tempête, les tonnes de déchets que charient les fleuves après une crue, ce que filtrent les moules, ce qui tue les tortues ... Montrer pour faire prendre consciences de l'urgence de réagir.

Eduquer le public aux alternatives, aux gestes quotidiens qu'il nous faut maintenant éviter.

Ramasser nos déchets : Beaucoup d'associations et communes du littoral organisent déjà des collectes de déchets, nous souhaitons les encourager et y associer les communes riveraines de fleuves et de rivières qui sont indispensables pour obtenir des résultats a moyen terme.

Deux journées par an, les premiers samedi de juin et d'octobre, nous allons organiser une grande fête nationale de la mer, des fleuves et des rivières : Les Okeanides*. 

Deux journées qui mobiliseront des millions de participants  (écoliers, associations environnementale, écoles de plongée, collectivités, entreprises, bénévoles, riverains ...)  dans des centaines de villes autour d'une collecte géante de déchets le long des berges, sur les plages, et les haut fonds et qui se termineront en soirée par un apéro-concert ...

 Les okeanides collectent des déchets pour préserver les mers et océans ... Les déchets seront valorisés pour financer des projets de recherche ou de collecte à l'année. Nous souhaitons une grande mobilisation médiatique !

*Filles d'Océan et de Téthys, les okeanides sont des nymphes aquatiques, au nombre de 3000 elles sont les gardiennes des lacs, fleuves, ruisseaux et des fonds marins ...